Pour des légumes sains dans un jardin sain

# 1

En été, arrosez de préférence tôt le matin ou en soirée, l’évaporation se trouve ainsi réduite… et utilisez si possible les eaux de pluie via un récupérateur !

# 2

Paillez potager, massifs et pieds d’arbres fruitiers. Ce procédé présente le double avantage de réduire la pousse des mauvaises herbes et surtout de conserver l’humidité du sol. Ici aussi, des économies d’eau en perspective !

# 3

Privilégiez le compost, engrais verts et organiques. Auray Quiberon Terre Atlantique met à disposition, sous convention, un composteur par habitation. Pour le retirer, adressez-vous à la Mairie de votre commune !

# 4

Changez de légumes tous les 2 ans environ, pour permettre à la terre de se régénérer et ainsi réduire les risques d’apparition de maladies ou d’insectes nuisibles.

# 5

Favorisez la présence des insectes auxiliaires, coccinelles, abeilles, carabes, libellules ou perce-oreilles… en faisant pousser des plantes mellifères (tournesol, prairies fleuries…) et en aménageant un espace propice à leur développement (petit tas de bois ou d’herbe, hôtel à insectes…).

# 6

Associez des fleurs, des plantes aromatiques, et des légumes ensemble. Par exemple, les soucis éloignent les insectes des choux, des carottes et des salades, la lavande et la menthe tiennent à distance fourmis et pucerons, et les choux et les tomates se protègent mutuellement.